• Tweet
  • Tweet

Très souvent, et sans même nous en rendre compte, nous avons tendance à nous réduire à notre métier. Nous sommes pourtant beaucoup plus que cela…

Lorsque l’on rencontre quelqu’un que l’on ne connaît pas encore, il arrive toujours un moment où LA question nous est posée : « et sinon, vous faîtes quoi dans la vie ? »

Et quasiment invariablement, on répond par notre métier.

Doit-on réduire sa vie à son métier
Doit-on réduire sa vie à son métier ?

Résumer sa vie à son métier ?

Quelle réduction incroyable. Nous résumons notre vie à notre métier, à notre job, presque comme si nous étions notre job.

Nous sommes pourtant beaucoup plus que cela. Et si notre activité principale en terme de temps est souvent notre travail, nous pouvons avoir de nombreuses autres activités et centres d’intérêts (plus intéressants ?). Nous avons une famille. Nous avons des relations. Nous avons nos hobbies et d’autres activités, une ou plusieurs passions. Nous avons une histoire et des projets…

D’ailleurs selon les circonstances, certains n’ont pas vraiment choisi leur métier (je dirais même que rares sont ceux qui ont réellement choisi leur métier…). Et s’ils n’aiment pas leur métier ? Ou s’ils l’ont choisi, mais qu’ils se sont lassés, et continuent simplement par résignation. Imaginez l’horreur que d’être réduit ou identifié à quelque chose qu’on n’aime pas (ou plus). Quelque chose que l’on n’est pas.

Alors certes, vous ne pourrez sans doute pas facilement changer de réponse à cette question (c’est quand même faisable en y  réfléchissant un peu), ou changer les préjugés des gens sur votre métier. Mais de votre côté, vous pouvez faire le petit effort de ne pas faire comme tout le monde, de ne pas mettre les gens dans des catégories selon leur métier.

Un travail est temporaire

C’est d’autant plus nécessaire que de plus en plus de gens changent non seulement de boulot mais même de métier plusieurs fois dans leur vie. Ne les réduisez pas à leur fonction, elle est temporaire. Elle est réductrice.

Alors, certes, il existe des « workaholics » (bourreaux du travail) qui n’ont pas beaucoup de vie en dehors de leur job, mais même ceux-là sont beaucoup plus que leur métier, ils ne s’en rendent simplement plus compte, il l’ont un peu oublié (mais ce n’est pas irréversible).

Cela ne veut pas dire que le métier ne donne aucune indication sur la personne. Le problème c’est qu’à force de recevoir les préjugés et les suppositions des autres sur notre métier, nous finissons par accepter de nous réduire à notre métier (que les autres pourtant – à part nos collègues – ne connaissent pas vraiment !). Et il y a alors le risque que nous nous enfermions nous-même inconsciemment dans cette description.

Essayer de considérer les autres comme un tout, avec leurs histoires, leur échecs, leurs réussites. Leurs familles, leurs amis. Avec les connaissances qu’ils ont accumulées (on peut apprendre tellement de choses des autres), leurs sentiments, leurs émotions, leurs passions. Leurs projets et leurs rêves aussi. Et prenez tout cela en compte aussi pour vous considérer vous-mêmes et ce que vous faîtes dans la vie.

Nous sommes beaucoup plus que ce que nous croyons. Pensez-y la prochaine fois que l’on vous demande ce que vous faîtes dans la vie. D’ailleurs vous faîtes quoi dans la vie ? ;)

A lire également :

Mots-clés recherchés :

  • beaucoup de personnes naiment pas leur job
  • beaucoup de personnes naiment pas leurs métiers
  • beaucoup plus que ce
  • metier en notre vie
  • nous avons tendance a faire inconsciemment ce que
  • plus que ce que vous pensez

  Une commentaire à “Vous êtes beaucoup plus que ce que vous pensez”

  1. Complètement d’accord …

    On ne se résume pas à sa seule activité professionnelle, ou bien à ces notations (école, fac, entretien mensuelle, …). Nous ne sommes pas juste un numéro ou un élément d’une petite case.

    C’est ce que je disais dans un de mes articles, où j’expliquais que nous valons plus qu’on veut bien nous dire (je me permet un lien …)

    Mais tu vas plus loin … Nous ne valons pas être résumer à si peu ?… Et bien ne diminuons pas les autres à si peu non plus !

    Nous sommes multi-facettes !
    Lisez mon dernier article : 33 techniques simples pour être plus productif

     

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis - ne sera jamais divulgué)

(Lien en dofollow à partir du 5e commentaire)

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

© 2011-2012 coaching-vie-futee.com - Tous droits réservés