Vidéo : peut-on mesurer le bonheur

  • Tweet
  • Tweet

Chip Conley est un entrepreneur curieux. Dans cette vidéo TED, il explique ici son parcours à la recherche d’un modèle de business basé sur le bonheur…

 

Beaucoup d’idées intéressantes dans cette présentation. En voici quelques-unes :

Ce que l’on peut compter ne compte pas toujours. Et ce qui compte ne peut pas toujours être compté

Albert Einstein

Concernant les indicateurs du Bonheur Intérieur Brut au Bouthan :

Un des indicateurs clés est comment les habitants considèrent la manière dont ils passent leur temps 

Le bonheur n’est pas d’avoir ce que l’on veut, c’est de vouloir ce que l’on a

Rabbi Hyman Schachtel – La vraie joie de vivre (1954)

L’équation du bonheur :

Bonheur = vouloir ce que l’on a (reconnaissance) / avoir ce que l’on veut (gratification)

Dans les pays occidentaux, nous nous préoccupons fréquemment de la poursuite du bonheur, comme si le bonheur était quelque chose à aller chercher, un objet que nous sommes supposés acquérir 

Pour terminer, je reviens sur l’équation du bonheur présentée ici : c’est une fraction, et donc il y a deux façons d’augmenter son bonheur selon cette équation : en augmentant « vouloir ce que l’on a » ou en réduisant « avoir ce que l’on veut » (ou bien en faisant les 2 bien-sûr).

Cependant, je ne pense pas que tout le bonheur soit inclus dans cette équation car elle se limite à ce que l’on a ou à ce que l’on n’a pas (et que l’on veut).

Or je pense que le bonheur dépend aussi beaucoup de la façon dont on se considère en tant que personne. Il faudrait donc je pense ajouter le bien-être psychologique (qui inclus l’estime de soi et la confiance en soi) dans cette équation.

L’équation proposée dans la présentation reste quand même une bonne base pour prendre conscience que le bonheur n’est pas quelque chose d’externe, mais quelque chose que l’on peut influencer par nos pensées. Sachant aussi que le bonheur que l’on fabrique ainsi est de même valeur que le bonheur que l’on trouve.

 

A lire également :

Mots-clés recherchés :

  • le bonheur n est pas d avoir tout ce que l on veut
  • Le bonheur n’est pas d’avoir tout ce que l’on veut mais bien de vouloir tout ce que l’on a
  • Mathieu , le 1 février 2012 à 1 h 07 min

    très belle réflexion, c’est vrai qu’il est difficile de mesurer le bonheur sachant que celui ci peut varier d’une personne à l’autre qui sont dans la même situation…c’est souvent juste la façon dont on va prendre la situation en compte qui fera notre bonheur ou non…

    • Benoît , le 1 février 2012 à 14 h 33 min

      Bonjour Mathieu,
      Merci pour le commentaire et bienvenue sur ce blog :)
      C’est en effet la représentation interne qu’on se fait d’une situation qui détermine notre état d’esprit à un moment donné, et donc en quelque sorte notre bonheur à ce moment.
      Benoît

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.