Gever Tulley a crée une école de bricolage pour les enfants. Il présente ici son fonctionnement et les résultats tout aussi surprenants qu’amusants.

 

Au delà des aspects amusants et créatifs :) , je retiendrais cette phrase :

Les succès reposent sur l’action,
les échecs sont célébrés et analysés.

A lire également :

Tweet

  4 commentaires à “Vidéo : fabriquer une passerelle en sacs plastiques ?”

  1. Bonjour Benoit,

    je comprends qu’un echec doit etre analysé pour mieux rebondir. Mais en quoi il doit être célébré? Ou alors, il ne veut pas dire « echec » mais probleme?

    Michael

     
    • Bonjour Michael,
      Et bienvenue sur ce blog.

      Alors, cela mérite certainement une petite explication.
      D’abord, il faut replacer cette citation dans le contexte de la vidéo. Je ne l’aurais sans doute pas dit comme cela… et je ne me rappelle pas moi-même avoir célébré un échec… :)

      Cependant, j’ai bien aimé cette phrase car elle prend complètement le contre-pied de ce que l’on fait habituellement face à un échec.

      Un échec, est souvent ressenti comme une honte, comme quelque chose d’irréversible, voire comme un jugement définitif contre soi.

      Or, si on repense à nos premiers échecs qui datent souvent de l’enfance et qui sont à l’origine de ces sentiments négatifs, on se rend compte avec le recul qu’ils n’avaient rien de vraiment honteux, n’étaient pas si négatifs ou dramatiques, et qu’ils étaient rarement irréversibles.

      Donc si notre peur face à l’échec est irrationnelle (ce qui semble être le cas), prendre le contre-pied (ou ne serait-ce qu’imaginer le prendre) permet de rééquilibrer notre attitude face à l’échec.

      Celui-ci ne doit être considéré que comme une étape supplémentaire vers le succès. Il est bon de rappeler ici que si on analyse ses échecs, on apprend souvent plus qu’en analysant ses succès (car il est plus facile de trouver pourquoi ça n’a pas marché que pourquoi ça a marché).

      Quelqu’un qui réussi quelque chose de difficile du premier coup est rarement capable d’expliquer ce succès. C’est la « chance du débutant » qui est d’ailleurs souvent suivie de quelques (ou nombreuses) désillusions.

      Beaucoup de ceux qui réussissent ou atteignent beaucoup de leurs objectifs le disent eux-même : ils ont réussi car ils ont beaucoup essayé et beaucoup échoué avant.

      A partir de là, et considérant que la plupart des échecs n’auront aucune importance 15 ans plus tard ou qu’ils font partie du chemin vers le succès, pourquoi pas imaginer les « célébrer » ? ;)

      En tout cas j’aime bien l’idée. Je ne sais pas si c’est vraiment faisable, mais j’essaierai d’y penser la prochaine fois :)

      Benoît

       
  2. Bonjour Benoît et Michaël,

    Exactement, Benoît.

    J’ai lu, très récemment (curieux, comme coïncidence !), et cela exprime en d’autres termes très proches ce que tu as dit : « chaque échec est un pas vers la réussite ».

    Dans la mesure, bien sûr, où on analyse les raisons de l’échec et que l’on en tire des enseignements.

    Et, surtout, si on persévère sans se laisser décourager.

    Mais où donc trouves-tu ces vidéos, Benoît ???

    Elles sont excellentes et j’aimerais bien en découvrir la source.

    :-)

    Je suis vraiment admirative, entre autres, devant la passerelle en sacs plastiques !

    La récup’, rien de tel ! :-)

    Bien amicalement,

    Elena.

     
    • Bonjour Elena,

      Les vidéos que je publie chaque lundi depuis début juillet sur ce blog sont toute des vidéos de TED.

      Par contre je fait un travail de sélection car elles ne sont pas toutes aussi intéressantes pour mon blog. Mais en tout cas c’est une mine de connaissances très intéressante, et je conseille à tout le monde d’y aller faire un tour de temps en temps.
      Le seul bémol c’est que les vidéos sont en anglais, mais la plupart sont traduites en français :)

      Benoît

       

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis - ne sera jamais divulgué)

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

© 2011 coaching-vie-futee.com - Tous droits réservés