Vidéo : éliminer ses regrets ?

  • Tweet
  • Tweet

Après nous avoir proposé d’accepter nos erreurs dans une précédente conférence TED, Kathryn Schulz nous parle cette fois-ci de nos regrets, et nous explique comment nous devrions les considérer.

 

On considère souvent qu’il est inutile d’avoir des regrets, et qu’ils ne servent à rien. C’est la philosophie du « ce qui est fait est fait, c’est le passé, cela ne sert à rien d’y penser ».

Cependant c’est une philosophie idéale qui n’est pas réaliste : pour ne pas avoir de remords ou de regrets, il faut avoir de sérieux problèmes psychologiques. Il faut donc au contraire apprendre à vivre avec ses regrets :

l’incapacité à éprouver du regret est en fait l’une des caractéristiques des sociopathes. C’est aussi, en passant, une caractéristique de certains types de lésions cérébrales. 

Mais si vous voulez être pleinement fonctionnel et pleinement humain, je pense que vous devez apprendre à vivre, non sans regret, mais avec.

 

Les 6 choses que nous regrettons le plus dans la vie

  1. l’éducation : regrets sur les sujets étudiés, sur ce qu’on en a retiré
  2. la carrière
  3. relation amoureuse
  4. parentalité
  5. notre perception de nous-même
  6. comment nous passons notre temps libre

 Nos décisions financières ne sont même pas dans la liste. Elles représentent moins de 3% de nos regrets au total. Donc, si vous êtes assis là en insistant sur les grandes capitalisations par rapport aux petites, ou la société A par rapport à la société B, ou si vous devez acheter la Subaru ou la Prius, eh bien, laissez tomber. Il y a des chances pour que vous n’en ayez plus rien à faire dans cinq ans.

Les regrets se ressentent de  4 façons

  • le déni : « Fais-le disparaître »

Nous n’essayons pas de résoudre le problème. Nous n’essayons pas de comprendre comment le problème est survenu. Nous voulons juste qu’il disparaisse.

  • sentiment d’égarement : «Comment ai-je pu faire ça? A quoi je pensais? »

Cette véritable sensation d’aliénation de la partie de nous qui a pris une décision que nous regrettons. Nous ne pouvons pas nous identifier à cette partie-là. Nous ne comprenons pas cette partie-là.

  • un désir intense de nous punir nous-mêmes « je me ficherais des baffes »
  •  la persévération : se concentrer obsessionnellement et de manière répétée sur une seule chose.

L’effet de la persévération est essentiellement de prendre les trois premiers éléments du regret et de les répéter indéfiniment. »Fais-le disparaître. Fais-le disparaître. Fais-le disparaître. Fais-le disparaître. » 

(Je parlais un peu de ça dans mon article : comment oublier vos mauvais souvenirs )

Kathryn Schulz nous invite cependant à déceler un cinquième effet qui est une sorte de « réveil existentiel« .

Nous avons l’incroyable habitude de ne pas avoir à faire face aux dures réalités de la vie, dans un certain sens. Nous pensons pouvoir résoudre le problème avec de l’argent ou avec la technologie [...] Le problème est qu’il se passe certaines choses dans la vie que nous voulons désespérément changer et que nous ne pouvons pas.

3 choses qui doivent nous aider à vivre avec les regrets

  • Leur universalité : tout le monde à des regrets, et beaucoup ont les mêmes regrets
  • Rire de nous-même

Nous tous qui avons connu un regret avec une vraie douleur et un chagrin réel comprenons que l’humour et même l’humour noir joue un rôle crucial en nous aidant à survivre. Il connecte les pôles de notre vie normale, le positif et le négatif et il renvoie un faible courant de vie en nous.

  • Le temps qui passe qui guérit toutes les blessures (pas les tatouages ;) )
Elle prend son tatouage en exemple pour expliquer que ce qu’on ressent par rapport à nos regrets est souvent exagéré :

 Certains de vos propres regrets ne sont pas aussi laids que vous le pensez. 

Enfin, et c’est pour moi les 2 citations les plus importantes :

Si nous avons des objectifs et des rêves, et que nous voulons faire de notre mieux, si on aime les gens et que nous ne voulons pas leur faire du mal ou les perdre, nous devrions ressentir de la douleur quand les choses tournent mal. La question n’est pas de vivre sans aucun regret. La question est de ne pas nous haïr parce que l’on en a.

Et elle termine en nous invitant à nous tourner vers le présent et le futur :

Nous avons besoin d’apprendre à aimer l’imparfait, les choses imparfaites que nous créons et de nous pardonner de les avoir créées. Le regret ne nous rappelle pas que nous avons mal fait. Il nous rappelle que nous savons que nous pouvons faire mieux.

Voilà de quoi réfléchir un peu… :)

 

A lire également :

Mots-clés recherchés :

  • comment oublier ses regrets
  • perdre ses regrets
  • faire face aux regrets
  • faire face a ses regrets
  • est-ce que les regrets disparaissent
  • éliminer les regrets dans nos vies
  • eliminer les regret
  • avoir des remords psychologie
  • comment oublier les regrets
  • comment faire face aux regrets
  • patricia , le 25 avril 2012 à 14 h 48 min

    bonjour
    j’ai beaucoup aimé la conférence et oh combien d’entre nous devons en tirer les conclusions .
    Une fois que nous lachons prise nous apprenons l’imparfait et nous acceptons que nous pouvons nous améliorer à chaque instant
    merci beaucoup

  • Dorian@Plateforme Bien-être , le 30 avril 2012 à 20 h 59 min

    Bonjour,

    Cela me fait rire quand je vois l’exemple du tatouage que l’on regrette instantanément que qu’avec le temps qui passe, notre regret disparait peu à peu. Or, dans le cas d’un tatouage, plus on viellit, moins c’est joli !

    Mais notre perception des choses chances et on relattivise. Pour ne rien regretter, il faut assumer tout ce que l’on fait. Il y a toujours un côté positif. Regretter c’est regarder en arrière et perdre du temps.

    J’aime l’idée de rire de soi également. Un bon moyen de prendre au second degré quelque chose qui peut avoir beaucoup d’importance pour nous… au premier coup d’oeil !

    Merci pour cet article et pour cette vidéo. TED est vraiment un bon support pour faire des articles.

    Dorian
    Lisez mon dernier article : [Vidéo] Le plus motivant discours de tous les temps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.