Vidéo : développer les talents de chacun

  • Tweet
  • Tweet

Quatre années après sa première intervention à TED qui a fait le buzz sur internet, Sir Ken Robinson revient parler de l’éducation, des passions et des talents à développer et utiliser en chacun de nous…

Si vous n’avez pas vu sa première présentation, c’est ici : revaloriser la créativité.

 

Voilà, pour résumer cette présentation, je retiendrais qu’il faudrait que l’on utilise mieux ses talents en suivant davantage ses passions. Et cela passe par une refondation de l’éducation en créant une éducation plus personnalisée, et plus adaptée aux talents de chacun.
Nous faisons une très mauvaise utilisation de nos talents
Beaucoup de gens passent leur vie complète sans avoir un véritable sens de leurs talents, ni même s’ils en ont
Les communautés humaines s’appuient sur une diversité de talents et non pas sur une conception unique de compétence

J’ajouterai aussi cependant que même en ayant terminé ses études depuis longtemps, il n’est pas trop tard pour découvrir ou mieux utiliser ses talents et ses passions : c’est d’ailleurs mon cas, puisque je suis ingénieur de formation… mais reconverti dans le coaching…  :)

Et vous, quels sont vos talents ou vos passions ? De quelle(s) façon(s) pourriez-vous mieux les exploiter ?

 

A lire également :

Mots-clés recherchés :

  • www coaching-vie-futee com video-developper-les-talents-de-chacun
  • comment trouver son talent ken robinson
  • developper les talents de vos enfants
  • developper ses passions
  • développer ses talents et sa créativité
  • Mikael , le 6 décembre 2011 à 1 h 32 min

    Hello Benoît ;)

    Super article sur Ted et tu as eu raison de rappeler qu’il n’est jamais trop tard pour exercer sa passion et se former afin de vivre enfin ses rêves.

    Merci pour avoir mis cette vidéo de Ted. C’est excellent ;)

    Amicalement,
    Mikaël
    Lisez mon dernier article : Interview : Comment un ancien voiturier roule maintenant en Porsche ?

  • Benoît , le 6 décembre 2011 à 3 h 09 min

    Bonjour Mickaël,
    Merci pour ton commentaire et bienvenue sur ce blog !
    Benoît

  • LaurentDeBangkok , le 6 décembre 2011 à 17 h 52 min

    Bonjour Benoit,

    Quoique pour moi je devrais plutôt dire bonsoir (22h30 à Bangkok).
    Bien sûr qu’il n’est jamais trop tard pour exercer sa passion. J’ai toujours pensé que la majorité des gens passe la plus part de leur temps le nez dans leur travail, leurs soucis… Hors il suffit tout simplement de prendre du recul pour faire le point sur sa vie, ses compétences, ce que l’on aimerait faire et SURTOUT ce que l’on NE veut Plus faire…
    C’était mon cas en France, vivre en suivant un train train routinier. Et pourtant j’étais Professeur, donc j’avais du temps libre pour m’ouvrir à d’autres opportunités de vie. Et bien la mienne à changer le jour où je me suis expatrié pour une année sabbatique. Ce temps de réflexion m’a été bénéfique.
    Bien sûr tout le monde ne peut pas prendre une année sabbatique, mais beaucoup devrait exploiter leur temps de vacances à faire le point sur leur vie. Et là l’étincelle devrait jaillir!

    Bonne continuation

    LaurentDeBangkok

    • Benoît , le 6 décembre 2011 à 19 h 03 min

      Bonjour Laurent,
      Bienvenue et merci pour ton commentaire.
      C’est vrai que quand on est dans le train train et la routine, il faut vraiment faire l’effort de prendre du recul. D’ailleurs, comme toi, c’est en étant à l’étranger que j’ai vraiment pris du recul pour faire le point aussi.

      Ce n’est sans doute pas aussi facile en restant chez soi mais je pense que c’est quand même faisable si on le décide vraiment. Il faut faire l’effort d’aller chercher des info différentes, que ce soit sur internet ou dans des livres qu’on a pas l’habitude de lire… et sans doute arrêter de regarder la tv… :)

      Benoît

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.