• Tweet
  • Tweet

Phyllis Rodriguez a perdu son fils dans les attentats du World Trade Center le 11 septembre 2001. Aicha el-Wafi est la mère de Zacarias Moussaoui, condamné à perpétuité aux États-Unis pour son implication dans la préparation des attentats. Voici une amitié improbable… (sortez vos mouchoirs…)

J’ai longuement hésité avant de choisir de publier cette vidéo. Car au delà des messages portés par ces femmes, cette vidéo me semblait en effet un peu trop tournée vers l’émotionnel et les « beaux sentiments » (même si ce n’est pas fait volontairement).

Cependant, je l’ai également trouvée très intéressante car elle est le parfait exemple qu’il est possible de pardonner (de façon réfléchie et rationnelle) à partir du moment où on décide de ne pas juger l’autre. Et c’est ce choix qu’a fait Phyllis Rodriguez en s’intéressant et en se rapprochant d’Aicha el-Wafi.

Il y a fort à parier qu’elle vit aujourd’hui plus apaisée que d’autres qui décideraient (car on a toujours le choix) de vivre dans le ressentiment et la colère.

Cette vidéo illustre ainsi précisément l’idée de Maxwell Maltz que j’avais présentée dans cet article : comment soigner ses cicatrices émotionnelles.

A lire également :

  2 commentaires à “Vidéo : 11 septembre – une relation improbable”

  1. Salut Beloit,
    Je pense surtout que Phyllis est une femme très forte. Ca se voit sur son visage mais également dans sa facon de s’exprimer en public.
    Michael

     
  2. Salut Michael,
    Je suis d’accord, mais quelque part elle tire certainement sa force de ses choix. C’est un cercle vertueux.
    Benoît

     

 Laisser un commentaire

(requis)

(requis - ne sera jamais divulgué)

(Lien en dofollow à partir du 5e commentaire)

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

© 2011 coaching-vie-futee.com - Tous droits réservés