Il y a des sujets comme la « pensée positive » sur lesquels on polémique facilement.

Pourtant en creusant un peu, on se rend compte que lorsque les défenseurs et les détracteurs de la pensée positive se « disputent » , ils sont en fait souvent d’accord sans le savoir… ou simplement ils ne parlent pas de la même chose, chacun projetant sa propre idée de ce qu’est la pensée positive.

la pensée positive suffit-elle ?
la pensée positive suffit-elle ?

Des arguments recevables des 2 côtés

Les défenseurs de la pensée positive disent souvent simplement :

Penser de manière positive permet d’avancer et d’être heureux

Cela est prouvé par des études qui montrent que les personnes optimistes sont en moyenne plus heureuses que les autres. Je suis donc plutôt d’accord. :)

Un premier argument des détracteurs est :

Penser de manière positive augmente le risque d’être déçu si quelque chose ne se passe pas comme nous l’espérions

Sur ce point, les détracteurs ont aussi raison. Seulement ils se font « une montagne » de quelque chose qui n’est pas si grave.

Toute personne qui applique la pensée positive de manière rationnelle, s’attend à être déçue si les choses ne se passent  pas aussi bien que prévues. Cela fait partie du jeu (et de la vie en général).

Seulement, une personne positive ne se focalise pas sur le ce qui pourrait arriver « si ça se passe mal » , mais sur ce qu’elle souhaite. Elle connaît les risques, elle a pesé au début le pour et le contre. Mais ensuite, elle garde le cap sur l’objectif.

C’est comme lorsque l’on conduit : on connaît les risques, on sait (et même on voit) qu’il y a des arbres ou des panneaux sur les côtés. Mais on garde les yeux sur la route, vers là où on veux aller.

D’autre part, il est plus bénéfique de faire des erreurs de temps en temps mais de continuer à avancer que de stagner dans une position négative. Dans une posture négative et pessimiste, on ne fait rien, donc on dépend entièrement des choix des autres.

Dans une position positive, on peut parfois « rater » mais à chaque fois que ça marche on améliore sa situation et sa confiance en soi.

Et quand ça ne marche pas ?

Le penseur positif gagne toujours quelque chose, car il trouve le positif même dans ses erreurs :  il apprend de ses erreurs. Un échec n’est pas une fin, mais simplement une étape de plus avant le succès.

Un autre argument des détracteurs est :

Penser de manière positive ne peut pas suffire à améliorer sa vie

Et encore une fois, ils ont raison : penser de manière positive NE SUFFIT PAS.

Par exemple, il ne suffit pas de se dire « ça va bien se passer » pour réussir un examen pour lequel on a pas révisé et pour lequel on a séché tous les cours. On est alors pas du tout dans la pensée positive mais dans l’irréel, et dans le rêve… il est temps de redescendre sur Terre…

Penser positif et ne rien faire d’autre ne donne aucun résultat. Et c’est tout à fait logique.

Alors si la pensée positive ne suffit pas, que faut-il faire ?

Pensée positive : nécessaire mais pas suffisante

En fait il est indispensable que la pensée positive s’accompagne d’un changement d’état d’esprit, voire de comportement.

Comment obtenir ce changement d’état d’esprit ?

En plus de penser positif, il faut s’imaginer dans la situation désirée. Et c’est très important.

Il faut y passer un peu de temps et décrire avec le maximum de détails les émotions que l’on ressent, les sensations et les images (positives) qui nous parviennent lorsque l’on va atteindre l’objectif. Ceci permet de rendre l’objectif concret dans sa tête, de le rendre possible au moins pour le subconscient.

En procédant ainsi, on découvre et on adopte peu à peu l’état d’esprit nécessaire à avoir et à garder. Cela permet aussi de préciser les actions à effectuer pour parvenir à cette situation précise souhaitée (et éliminer les actions inutiles).

Etendre sa personalité

Derrière cet exercice d’imagination (ou de visualisation) se cache en fait plus qu’un changement d’état d’esprit : c’est un changement de l’image que l’on a de soi-même. Car en se visualisant en train de faire quelque chose de nouveau, on s’approprie peu à peu une nouvelle partie de soi-même, on étend sa personnalité.

C’est cependant un changement qui ne se fait pas en 5 minutes. Il est nécessaire de toujours garder en tête son objectif et de régulièrement s’imaginer dans la situation désirée. Et ce  jusqu’à ce que l’image que l’on a de soi-même devienne naturelle et compatible avec l’objectif.

On n’a alors plus besoin de « se forcer » à imaginer l’objectif. Il devient naturel et le chemin à parcourir devient de plus en plus facile (et agréable).

Un exemple concret avec ce blog

J’ai moi-même longtemps repoussé le lancement de ce blog. Une des raisons (c’est sans doute la principale raison) c’est que je n’avais pas suffisamment imaginé la situation que je souhaitais obtenir. L’objectif était flou et je n’avais pas cherché à imaginer ce que cela ferait d’avoir ce blog, quelles sensations je pourrais ressentir.

Du coup, pendant longtemps, je ne me voyais simplement pas vraiment avoir un blog. Difficile alors de passer à l’action !

A partir du moment où je me suis vraiment imaginé (régulièrement) en train d’écrire des articles et de « tenir » ce blog, j’ai été immédiatement beaucoup plus efficace. Toutes mes actions étaient automatiquement orientées vers l’objectif (qui est devenu alors beaucoup plus précis). Et j’y ai pris de plus en plus de plaisir (alors qu’avant, je voyais un peu cela comme une corvée).

Maintenant même si le blog est tout neuf, je sais que je suis parti pour une longue aventure… :)

Et vous, que pensez-vous de la « pensée positive » ?

A lire également :

Tweet

6 commentaires à “La pensée positive suffit-elle pour atteindre ses objectifs ?”

  1. Bonjour,

    Bravo pour ce nouveau blog !

    Depuis 2008 je suis éditrice de plusieurs blogs thématiques. En fait, la plupart sont de petits sites offerts sur des plate-formes de blog.

    Par expérience, je peux te dire que tu ne regretteras pas de t’être lancé dans le blogging parce que plus on écrit, et plus on a des idées de sujets sur lesquels écrire.

    Alors, voilà mon commentaire « positif » !

    Sérieusement, comme tu le soulignes si bien, la pensée positive est un concept bien galvaudé. Du moment qu’on ne tombe pas dans la pensée magique du style : « si je suis positif je vais ATTIRÉ que de bonnes choses ».

    Comme tu le mentionnes, un échec est une façon différente d’atteindre un objectif, une étape vers le succès éventuel.

  2. Bonjour MarieBo et bienvenue sur ce blog !

    Merci pour votre commentaire encourageant :)

    Et oui, concernant l’échec, ceux qui réussissent le disent d’ailleurs parfois : ils ont beaucoup plus souvent rencontré l’échec que le succès, mais c’est ça qui leur a permis d’atteindre le succès…

    Benoît

  3. Bonjour,
    Très bonne idée, tous mes encouragements pour la poursuite de ce blog ! Moi aussi j’avais longuement hésité, cherché…. Vous aidez au moins une personne, c’est un retour d’expériences de mon blog (Positivons) que je vous délivre là…. Donc surtout continuez. Et comme le dit si justement MarieBo, les idées viendront et s’enchaîneront. A très bientôt :)
    Sylvie C.

  4. bravo pour la création de ce blog et bon succès pour la suite !

    je suis tout à fait d’accord avec vous concernant les pensées positives et depuis quelques années j’essaie d’être plus optimiste et de pratiquer la visualisation de mon objectif.
    à bientôt,
    Anne

Laisser une réponse pour MarieBo Solutions Annuler le commentaire

(requis)

(requis - ne sera jamais divulgué)

(Lien en dofollow à partir du 5e commentaire)

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

© 2011 coaching-vie-futee.com - Tous droits réservés