Lorsque l’on parle de se changer, nous avons tendance à nous crisper un peu. Le changement fait peur. Comment expliquer cette peur et surtout comment lui faire face ou la contourner ?

Le développement personnel implique un changement. C’est sans doute ce qui effraie tant de personne. Car le changement, pour beaucoup de monde, c’est effrayant.

Et c’est effrayant car c’est l’inconnu. Et plus précisément, c’est la peur de quitter ce qui est connu. En changeant on a peur de ne plus se reconnaître, ses habitudes, ses comportements, sa façon de penser. La peur de perdre ses marques.

Comment avancer malgré la peur
Comment avancer malgré la peur

Pourtant, quand on s’intéresse un peu au développement personnel on cherche généralement à progresser. Et progresser, c’est changer ! Alors pourquoi changer devrait-il être négatif ? Pourquoi le changement ne pourrait-il pas être positif ? Progresser, c’est positif ! Devrions-nous avoir peur de progresser ?

Des bénéfices de grande valeur

Toutes les personnes qui s’engagent dans une démarche pour progresser en retire davantage de bénéfices que d’inconvénients. Car les bénéfices sont durables alors que les inconvénients sont temporaires.

Quels sont les avantages possibles à s’engager dans une démarche de développement personnel ?

  • on développe sa créativité
  • on découvre que toute personne est véritablement unique, on découvre la richesse des autres
  • on découvre sa propre richesse
  • on s’affirme davantage
  • on devient plus autonome
  • on apprend à mieux communiquer, à mieux comprendre les autres, à mieux se faire comprendre
  • on apprend à avoir confiance en soi et en ses capacités
  • on vit plus sereinement
  • on devient plus spontané
  • on apprend à être plus efficace dans ce que l’on entreprend
  • on apprend à être vraiment soi-même (et pas ce que la société ou les autres veulent que l’on soit)
  • on apprend à mieux voir ce qui est vraiment important pour soi
  • on apprend à être plus heureux

Il y a tellement de raison de vouloir progresser qu’il est au final dommage d’avoir peur de changer.

Cependant, la peur est normale, elle existe et existera toujours. Et c’est une erreur de croire que « les autres » n’ont pas peur. Tout le monde a peur, au moins un petit peu (et moi aussi :) ), mais il est possible de se familiariser avec sa peur.

Faire un pas

Il ne faut donc pas attendre de ne plus avoir peur pour essayer. Il faut essayer pour avoir moins peur.

Il faut essayer pour progresser. En progressant il devient plus facile de faire face à la peur. c’est le premier pas le plus difficile, mais au fond ce premier pas, seul, est-il si difficile que ça ?

Faire 1 tout petit pas, c’est déjà changer. Est-ce qu’on ne peut pas faire ce premier petit pas malgré la peur ? Devons-nous avoir peur de progresser juste un tout petit peu ?

Vous comprenez l’idée : orientez vos pensées uniquement sur le premier pas à faire,  la peur sera déjà  beaucoup plus discrète. Avancez chaque jour un petit peu, pas à pas… 

Quel sera votre premier pas aujourd’hui pour progresser ? :)

A lire également :

Tweet

6 commentaires à “Comment faire face à la peur du changement ?”

  1. Merci de ce bon conseil, j’apprécie beaucoup.
    vous savez l’article que vous avez envoyé à propos de la vidéo : à quoi penseriez vous si votre avion allait s’écraser?, j’ai eu peur, car je prend l’avion dans 18 jours, et déjà j’ai une peur terrible de prendre l’avion, mais je ne voulais pas m’arrêter à voyager cette année, ça fais 12 ans que j’ai pas voyagé car j’avais peur, et je me suis dit pour mes 50 ans, je le prend, je veux aller dans le sud…
    Pour moi c’est un pas en avant…..vaincre la peur en lui faisant face…
    Merci

    • Bonjour Sylvie,
      Vous avez tout compris.
      J’ai une personne dans mon entourage qui a peur de l’avion aussi, alors je connais bien cette difficulté.
      Je vous souhaite donc bon courage.
      Et félicitations pour cette décision de voyager !

      Benoît

  2. Ce conseil est tellement vrai, mais difficile de vaincre sa peur. Je me suis lancée dans le marketing relationnel depuis 5 mois et ma grande peur est de ne pas réussir.
    Je me remets sans cesse en question, trop peut être et j’ai l’impression que je piétine, je fais et je refais mes travaux pour avancer et en fait je perd du temps et plus je perd du temps plus j’ai peur. Demain je démarre un nouveau plan d’action et cette fois-ci je fais le grand pas!!!!!
    Merci Benoit pour ce blog, il est super.

    • Bonjour Béatrice et bienvenue !

      C’est vrai que quand on se lance dans un projet comme ça, il est facile de se disperser et de perdre du temps.
      Pour ne pas se démoraliser, gardez votre objectif principal en tête tout le temps, et faites en sorte au début que chaque action soit quelque chose de prioritaire.
      N’oubliez pas de faire des pauses, et de faire le point aussi de temps en temps (une fois par semaine par exemple). Cela permet de garder les idées claires, et de voir si on a pas dévié de notre objectif principal.
      Bonne continuation !
      Benoît

  3. J’ai eu très peur très longtemps moi aussi : peur de ce que les autres pensaient de moi, peur de ne pas réussir, et même récemment peur devant la réussite soudaine.

    Cette réussite est arrivée après que j’aie enfin compris qu’il ne fallait pas avoir peur de se lancer.

    On ne peut apprendre à nager qu’en décidant de se jeter à l’eau (en vérifiant qu’on a pied au début).

    Et vaincre sa peur est tellement gratifiant ! Merci pour ce blog

  4. C’est toujours le premier pas qui compte ! Après, soit c’est nettement moins effrayant que ça en avait l’air, soit il faut apprendre à voler !

Laisser une réponse pour Grégory Annuler le commentaire

(requis)

(requis - ne sera jamais divulgué)

(Lien en dofollow à partir du 5e commentaire)

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

© 2011 coaching-vie-futee.com - Tous droits réservés