Livre : L’Analyse Transactionnelle (René de Lassus) 1/2

  • Tweet
  • Tweet

Je publie aujourd’hui (et demain) le résumé d’un livre de René de Lassus qui présente l’Analyse Transactionnelle et quelques applications possibles pour améliorer sa vie et ses relations avec les autres.

C’est en fait un livre que j’ai acheté un peu par hasard il y a quelques mois. Je ne connaissais alors que vaguement le concept de l’Analyse Transactionnelle (inventé par le Dr Eric Berne dans les années 60).

Le nom de ce concept ne m’attirait pas vraiment : « Analyse Transactionnelle », cela sonnait pour moi assez compliqué, plutôt technique ou pas très concret…

L'Analyse Transactionnelle - René de Lassus
L’Analyse Transactionnelle – René de Lassus

Je ne m’attendais à rien de particulier et ce fut donc une agréable surprise. Non seulement l’Analyse Transactionnelle (AT) est un concept simple à comprendre, mais qui en plus décrit nos relations avec les autres de façon particulièrement juste et pertinente (sans doute aussi grâce à la grande clarté et l’excellente pédagogie de l’auteur d’une part et de l’inventeur de L’AT d’autre part).

Le sous-titre du livre résume parfaitement ce qu’est l’AT : « Une méthode révolutionnaire pour bien se connaître et mieux communiquer ».

Le livre est divisé en 2 parties :

  • Partie 1 : Faire connaissance avec l’AT – L’auteur présente les principaux concepts de l’AT
  • Partie 2 : L’AT, pour quoi faire ? – L’auteur utilise l’AT pour apporter des idées plus personnelles pour résoudre les problèmes dans nos relations et dans notre développement personnel

Partie 1 : Faire connaissance avec l’Analyse Transactionnelle

Cette partie décrit les principaux concepts de l’AT.

Les 3 états du moi

Notre Moi (la partie consciente de notre psychisme) se divise en 3 états. Nous passons d’un état à l’autre selon les circonstances et les personnes avec qui nous communiquons. Aucun de ces états n’est meilleur qu’un autre, mais selon les circonstances, un des états est souvent préférable aux autres.

L’état Parent

Il est divisé lui-même en 2 sous-états :

  • Le Parent Normatif – Il peut être positif ou négatif
    • positif : quand on donne des règles nécessaires et indiscutables
    • négatif : quand on agresse les autres dans un rôle Persécuteur
  • Le Parent Bienveillant – lui aussi peut être positif ou négatif
    • positif : lorsque l’on aide, encourage, réconforte
    • négatif : lorsque l’on surprotège quelqu’un, dans un rôle de Sauveteur

L’état Adulte

C’est l’état de la rationalité. Il peut aussi être positif ou négatif :

  • positif : lorsque l’on s’informe ou informe quelqu’un, lorsque l’on analyse ou réfléchit
  • négatif : lorsque l’on ne sait pas se « déconnecter » dans une situation qui le demande

L’état Enfant

On peut distinguer 4 sous-états :

  • L’Enfant Libre
    • positif : lorsque l’on exprime spontanément ses sentiments
    • négatif : lorsque cette spontanéité ne respecte pas l’autre
  • L’Enfant Intuitif – Petit Professeur
    • positif : lorsque l’on est créatif
    • négatif : lorsque cela se fait sans respect des autres
  • L’Enfant Adapté Soumis
    • positif : lorsque l’on respecte les règles sociales
    • négatif : lorsque l’on adopte le rôle de victime
  • L’Enfant Adapté Rebelle
    • positif : lorsque l’on ne se laisse pas faire, on s’affirme
    • négatif : on devient facilement destructeur de ses relations, des choses – on devient Persécuteur

 Les Transactions

Lorsque nous communiquons avec les autres, nous réalisons des transactions,  nous échangeons à partir des 3 Etats vus ci-dessus.

Il n’existe pas vraiment de mauvaise transactions, mais ceux qui peuvent réaliser des transactions Parent Bienveillant – Enfant et échanger des transactions Adulte – Adulte et Enfant – Enfant ont plus de chance d’être heureux et de réussir dans la vie.

Et c’est c’est le contraire pour ceux qui émettent souvent des transactions Parent Normatif – Enfant ou Enfant Adapté (Victime) vers le Parent Bienveillant de l’autre.

Certaines transactions sont à « double fond », c’est-à-dire comportent des sous-entendus, et sont la cause de nombreuses difficultés entre humains.

Les « strokes »

Nous avons tous besoins de contacts (strokes) avec les autres. Ces contacts peuvent être négatifs (traduction négative de « stroke » : coup) ou positifs (traduction positive de stroke : caresse).

  • Positifs : les compliments, caresses, reconnaissance positive
  • Négatifs : coup physique ou psychologique, reconnaissance négative

Ces contacts ou strokes étant un besoin, lorsqu’il n’y a pas de strokes positifs disponibles, l’être humain préfère provoquer des strokes négatifs que ne pas recevoir de strokes du tout.

Les besoins en strokes peuvent varier énormémént d’une personne à l’autre.

La structuration du temps

Il existe 6 façons d’utiliser son temps :

  1. Le retrait : l’absence de contact avec les autres
  2. Le rituel : ce sont les échanges très programmés et le plus souvent très court (ex – « Ca va? » – « Oui et toi ? »)
  3. Les Pastimes (contraction de past-time : passe-temps) : échanges d’avis (souvent des préjugés) très programmés, utiles à la vie sociale
  4. Les activités : échanges nécessaires à la réalisation des objectifs (travail, recherche d’information, réalisation de tâches)
  5. Les jeux psychologiques : ce sont les transactions à double fond, vécues à partir des rôles de Persécuteur, Victime ou Sauveteur. Comme ce sont des sous-entendus, cela ne se voit pas toujours facilement dans la partie visible des transactions.
  6. La proximité : les échanges spontanés et souvent chaleureux

L’échange humain le plus satisfaisant est la proximité, mais de nombreuses personnes ont des difficultés à la trouver ou à la vivre et recherchent donc les contacts (strokes) dans les autres types de transactions.

Les timbres psychologiques

Lorsque nous n’exprimons pas nos sentiments (après avoir reçu une remarque désagréable injustifiée par exemple), c’est comme si nous ajoutions un timbre à notre collection de timbre psychologique. Lorsque la collection atteint un certains nombre de timbres, ou une certaine valeur, toutes les émotions sont libérées d’un coup, ce qui est souvent préjudiciables à nos relations.

Il est important d’exprimer ses sentiments sur le moment (à partir de son l’état Enfant) pour éviter cet effet d’accumulation.

Les mots d’ordre

L’AT distingue 5 mots d’ordre, souvent basés sur des croyances erronées, qui influence notre comportement :

  1. Sois parfait
  2. Fais plaisir
  3. Essaye plus fort
  4. Soit fort ou ne montre rien
  5. Dépêche-toi

Tout le monde agit et est influencé par ces 5 mots d’ordre selon les circonstances, mais il y en a toujours 1 ou 2 qui sont plus importants pour 1 personne.

Ces mots d’ordre nous empêchent souvent d’être nous-même et sont donc un frein au développement personnel.

 Les positions de vie

C’est sans doute le concept de l’AT le plus connu. On distingue 4 positions de vie par lesquelles tout le monde passe plus ou moins de temps :

  • Je suis OK – Tu es OK : c’est la position idéale, des gagnants. Il s’agit de considérer dans le moment présent qu’on se considère OK et que l’on considère l’autre personne OK. C’est la position de la proximité, mais aussi de celles des activités qui permettent d’aller de l’avant, d’avancer, ou de négocier
  • Je ne suis pas OK – Tu es OK : c’est la position des soumis. On se dévalorise, on prend facilement la position de victime. Dans cette position, on entre facilement dans les jeux psychologiques (avec le rôle de Victime). On supporte mal la proximité.
  • Je suis OK – Tu n’es pas OK : position arrogante à l’origine de nombreux conflits car on cherche à dévaloriser l’autre. Ceux qui adoptent souvent cette position passent également beaucoup de temps dans les jeux psychologiques (rôle du Persécuteur). Ils ne connaissent pas ou peu la proximité.
  • Je ne suis pas OK – Tu n’es pas OK : position passive et pessimiste : « on ne peut rien faire » – « on ne peut faire confiance à personne ». Les personnes dans cette position passe beaucoup de temps dans le retrait et dans les jeux psychologiques (rôle de Victime).

Voilà pour le résumé de cette première partie du livre. Il s’agit surtout d’une présentation de l’AT. On se retrouve demain pour la seconde partie du livre et quelques applications possibles…

Si vous souhaitez aller plus loin et découvrir l’Analyse Transactionnelle plus en détail, vous pouvez commander ce livre de René de Lassus – cliquez sur l’image :

L'Analyse Transactionnelle - René de Lassus

L'Analyse Transactionnelle - René de Lassus

A lire également :

Mots-clés recherchés :

  • analyse transactionnelle pdf
  • rene de lassus
  • rené de lassus lanalyse transactionnelle
  • analyse transactionnelle de lassus
  • analyse transactionnelle livre
  • analyse transactionnelle rene de lassus
  • lanalyse transactionnelle eric berne
  • meilleur livre analyse transactionnelle
  • meilleur livre sur lanalyse transactionnelle en pdf
  • rene de lassus lanalyse transactionnelle
  • Armelle , le 24 avril 2013 à 19 h 00 min

    Bonjour,
    Je tenais à poster un commentaire sur ce livre qui m’a particulièrement marquée.
    Je suis également « tombée dessus » par hasard, via un collègue de mon ami que je ne connais pas.
    Je le recommande à tous !
    Il m’a apporté de la clarté et des précisions sur ce que je ressentais dans mon quotidien. Il m a permis aussi d’assoir mes perspectives pour l’avenir.
    Oser être soi-même est une belle phrase toute faite qui prend toute sa mesure au travers de cet ouvrage.
    Je serai ravie d’échanger avec des personnes qui ont ressenti la même chose que moi.
    Salutations

    • Benoît , le 25 avril 2013 à 11 h 36 min

      Bonjour Armelle,

      Bienvenue sur ce blog, et merci pour votre commentaire et votre retour sur ce livre qui peut effectivement beaucoup aider à comprendre comment nous interagissons avec les autres.

      Une façon simple et presque ludique de prendre du recul et d’apprendre sur soi-même également.

      Benoît

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.