Comment éliminer une mauvaise habitude

  • Tweet
  • Tweet

Beaucoup de nos blocages sont directement liés à des habitudes négatives. Comment se débarrasser de ces habitudes qui nous empoisonnent la vie ?

Comme j’ai commencé à l’expliquer dans l’article sur le pouvoir des habitudes, nous sommes des êtres d’habitudes. La très grande majorité de nos comportements, mais aussi nos pensées et mêmes nos émotions sont ceux que nous avons l’habitude d’avoir ou de faire.

95 % de nos comportements, sentiments, émotions sont des habitudes (Maxwell Maltz)

Ce que l’on fait par habitude, on le fait quasi-automatiquement, sans réfléchir ou presque. Est-ce que cela veut dire que 95% du temps on ne réfléchit pas vraiment ou seulement superficiellement à ce que l’on fait ?

Hmmm… je vous laisse réfléchir par vous-même à cette question… ;)

Comment éliminer une mauvaise habitude

Comment éliminer une mauvaise habitude ?

En tout cas, les habitudes nous aident pour toutes les choses que nous devons faire régulièrement, mais certaines habitudes peuvent aussi être un frein ou un blocage par rapport aux changements que l’on veut dans sa vie.

Prendre la décision d’éliminer une habitude négative

Je vous propose aujourd’hui de prendre quelques minutes pour réfléchir aux comportements, aux pensées et aux émotions  négatives que vous avez régulièrement (par habitude).

Trouvez 3 comportements négatifs (ex : allumer une cigarette), 3 pensées négatives (ex : je n’y arriverai jamais), 3 émotions négatives (ex : la tristesse, la jalousie) qui reviennent par habitude. Peut-être même que ce sont des choses auxquelles vous vous identifiez.

Parmi toutes ces habitudes, sélectionnez celle qui vous empoisonne le plus la vie.

Imaginez (et écrivez sur une feuille) comment sera votre vie quand vous n’aurez plus cette habitude. Beaucoup mieux, non ? Imprégnez-vous de cette visualisation.

Puis imaginez (et écrivez ) aussi comment serait votre vie dans le futur, ou comment elle risquerait d’être si vous n’abandonner pas cette mauvaise habitude. Pas très joyeuse n’est-ce pas ?

Décidez maintenant que vous allez vous en débarrasser définitivement. Écrivez ceci en gros toujours sur la même feuille.

Vous n’êtes pas obligé de savoir tout de suite comment vous allez faire. Mais prenez la décision ferme et irrévocable d’en finir avec cette habitude négative.

Préparer l’élimination de l’habitude

L’étape suivante est de commencer à se poser cette question :

- Comment est-ce que je vais m’y prendre ?

Donnez-vous le temps de la réflexion pour répondre à cette question. Je pense qu’il faut plusieurs jours pour s’imprégner de cette décision que vous avez prise et surtout pour préparer le terrain à ce changement :

- Quels outils, quelle aide, quelles techniques allez vous utiliser pour détruire cette habitude négative ? Quelles recherches devez-vous faire ?

Il faut aussi prendre le temps de réfléchir aux conséquences de ce changement. Se préparer aux obstacles : prendre conscience que même si à ce moment précis, vous avez la motivation nécessaire, elle ne restera pas toujours aussi forte pendant la période d’adaptation.

- Quels sont les obstacles prévisibles ? Vous-même (ou certaines de vos faiblesses) ? Des personnes de votre entourage (par exemple les réactions négatives des personnes de votre entourage qui ne veulent pas que vous changiez ou qui continuent à vous renvoyer l’image qu’ils avaient de vous avant ce changement) ? Le contexte, votre environnement ? Détaillez-les tous.

- Qu’allez vous faire face aux obstacles prévisibles rencontrés ? Comment les anticiper, ou les prévenir si c’est possible ? Comment les contourner ou les franchir ?

- Qu’allez-vous faire pour vous remotiver quand vous allez avoir un « coup de mou » ou une baisse de motivation ?

Je vous conseille encore de noter les réponses à toutes ces questions sur feuille (la même qu’avant si possible). Encore une fois, prenez votre temps pendant cette phase de préparation. Revenez chaque jour sur cette feuille et ajoutez-y de nouvelles idées.

Après quelques jours, quand vous ne voyez plus rien à ajouter, vous êtes sans doute prêt à vous lancer. Fixez une date pour commencer (le weekend ou le lundi qui arrive par exemple) et c’est parti ! :)

Revenez régulièrement sur cette feuille pour vous rappeler de toutes ces idées qui doivent vous motiver ou vous aider. Et rajoutez-y vos nouvelles idées.

Éliminer une grosse mauvaise habitude peut très rarement se faire sur un coup de tête. La décision peut être rapide, mais il est nécessaire d’anticiper les difficultés auxquelles il va falloir faire face. La  persévérance est très importante, c’est donc votre détermination couplée avec cette préparation qui fera la différence et vous emmènera vers la réussite…

10 Responses to “Comment éliminer une mauvaise habitude”

  • micheline

    , le 1 septembre 2011 à 5 h 04 min

    Merci beaucoup pour tout. Moi ça fait longtemps que je veux arrêter de fumer. Je n’y arrive pas, trop de stress.

    Je vie avec mon mari qui a alzheimer et emphysème. Son état se dégrade de jour en jour, je n’arrive pas à me détendre ni à dormir, donc je fume.
    Je sait que je doit régler mon sommeil et mon angoisse.
    Merci – Mimi

  • Michael

    , le 1 septembre 2011 à 12 h 38 min

    Merci Benoit pour cette méthode,
    peux tu nous dire d’où elle vient?
    j’ai lu qu’il fallait 1 mois pour mettre en place une habitude, ca devrait etre pareil pour l’éliminer (éliminer dans le sens de la remplacer par une autre)
    Michael

    • Benoît

      , le 1 septembre 2011 à 17 h 11 min

      Salut Michael,

      Tout à fait, il faut compter 1 mois pour mettre en place une habitude, donc on peut considérer qu’éliminer une habitude c’est la même chose.

      Sinon, cette méthode est de moi :). J’ai réfléchi au problème et j’y ai apporté des solutions de bon sens avec ma propre expérience.

      Maintenant, ce n’est rien de vraiment nouveau. Comme je m’intéresse au développement personnel depuis pas mal de temps, il est tout à fait possible que j’ai emprunté certains morceaux d’idées ailleurs. Je les ai simplement adaptés ou combinés ici « à ma sauce » pour tenter de résoudre au mieux un problème.

      Benoît

  • elenapoint

    , le 25 septembre 2011 à 0 h 57 min

    Bonjour Benoît, Michaël et Micheline,

    Micheline, je suis de tout cœur avec toi, dans cette situation dramatique que tu vis.

    En ce qui concerne la problématique de se débarrasser d’une mauvaise habitude, j’ai eu beaucoup de chance.

    En effet, je me suis débarrassée de deux super-mauvaises habitudes : me ronger les ongles et fumer.

    Ceci, à deux époques bien différentes et déjà lointaines.

    Mais, pour me débarrasser de ces détestables habitudes, je n’ai eu, je l’avoue, aucun effort à accomplir.

    Mon subconscient est très actif, très courageux, et c’est lui qui s’est chargé de tout !

    Tout à coup, un jour, je ne me suis plus rongé les ongles.

    J’étais mariée depuis peu (après quatre ans de vie commune) et cela s’est fait naturellement : je ne me rongeais plus les ongles.

    Est-ce le sentiment de sécurité affective que m’avait apporté le fait d’épouser mon compagnon ?

    En tout cas, cela s’est produit ainsi, sans intervention consciente de ma part.

    En ce qui concerne la cigarette, je n’avais jamais réussi à arrêter, ne serait-ce qu’un seul jour, à chaque fois que j’avais décidé de le faire.

    Et un beau jour, sans l’avoir prévu, j’ai cessé de fumer.

    Comme ça, tout d’un coup, d’une minute sur l’autre.

    Sans avoir rien fait pour.

    Plus envie de cigarette, c’est tout.

    Alors que, pendant vingt ans, je fumais deux paquets de gauloises/gitanes par jour et que ma plus grande angoisse était de manquer de cigarettes.

    Les rares fois où j’en parle, on ne veut pas me croire, on me prend pour une héroïne qui a déployé toute sa volonté pour réussir à grand peine à cesser de fumer.

    Pas du tout.

    Cette fois encore, c’est, je pense, mon subconscient qui a fait du beau boulot, sans me demander ma permission.

    Je ne vois pas d’autre cause.

    J’ai vraiment eu beaucoup de chance, à ces deux occasions.

    Maintenant, je l’embauche, ce cher subconscient, pour m’aider à me motiver pour perdre tous mes kilos en trop.

    Acceptera t-il le CDI que je lui offre ?

    D’autant plus que je l’aide dans sa tâche, en modérant mon appétit et mes envies de sucré.

    Avez-vous recruté le vôtre ?

    Bien amicalement,

    Elena.

  • Elsa

    , le 16 septembre 2012 à 23 h 16 min

    Bonsoir,

    Je vais essayer cette méthode. Cela fait plus de vingt années que ma tricotillomanie me bouffe la vie. Même si elle n’est pas jugée « grave », je me sens en prison de cette habitude (que personne ne comprend, en plus !).
    Merci.

    • Benoît

      , le 17 septembre 2012 à 11 h 18 min

      Bonjour Elsa,
      Bienvenue sur le blog !
      Je ne connaissais pas ce mot « tricotillomanie ». Bon courage alors pour arrêter cette habitude.
      Tenez-moi au courant !

      Benoît

  • Mwit

    , le 18 mars 2013 à 23 h 09 min

    Bonjour,
    Je vient tout juste de m’inscrire. J’ai toujours voulu me débarasser de mes mauvaises habitudes, notamment d’une agressivité récurente envers tout le monde, mais jusqu’à maintenant je ne savais pas comment faire. Je vais essayer la méthode des 30 jours et je vais y arriver d’ailleurs, je suis la pour ça.
    Mon point fort c’est que je n’abandonne jamais j’avance coute que coute.
    Mon point faible c’est que je ne sais pas lacher prise, pourtant de temps en temps ça fait du bien.
    Merci de m’avoir fait découvrir cette méthode que je vais pouvoir expérimenter.

  • Franck@Institut pour la Justice

    , le 10 juin 2013 à 13 h 20 min

    Bonjour,
    C’est un sujet auquel on aura toujours quelques chose à dire et notamment des conseils à apporter à ceux qui sont pris au piège des habitudes négatives. Je suis parfaitement d’accord avec les solutions que vous préconisez .
    En faite je pense que pour prendre réellement la décision d’arrêter il faut « visualiser consciemment » tous ce que cette habitude qu’on a pris, nous cause comme tord et tous les dégâts qu’elle fait dans notre entourage (si cela ne se limiter qu’a nous ce ne serait pas trop grave mais il ne va pas sans savoir que très souvent nos mauvaises habitudes empiètent largement sur la liberté des gens autour de nous fumer par exemple). Donc après avoir opéré cette Visualisation naturellement pour quelqu’un qui a un temps soit peu de morale la volonté est au rendez vous.
    Mais pas n’importe quelle volonté… comprenez par là pas simplement que dire « je veux » n’a pas de sens en soi si ce n’est accompagné d’Actes qui visent à aller dans le même sens. A ce niveau je voudrait aussi préciser que la « préparation de l’élimination » ne doit pas s’étaler sur toute l’année de peur de se voir dans les mailles de la procrastination… qui n’aboutit à aucun changement si ce n’est pire. Par conséquent il faut mettre au point une stratégie d’élimination rapidement et se lancer tout en ayant bien à l’esprit qu’on peut avoir des bas mais que seule la Persévérance paiera à ce niveau.
    Bonne chance!

    • Benoît

      , le 12 juin 2013 à 9 h 36 min

      Bonour Franck,

      Merci pour ce commentaire. Et vous avez raison, la préparation peut et devrait sans doute se faire en quelques jours dans la plupart des cas.

      Sinon vous mettez le doigt sur des notions capitales :
      - visualisation
      - volonté
      - actes
      - stratégie
      - persévérance

      Bien vu :)
      Benoît

  • May

    , le 28 avril 2014 à 14 h 52 min

    Bonsoir,
    Je vous remerci beaucoup sur se cite,car grâce à vous je pourai enfin résoudre mon problème.Sa fait plus de 9mois que je souffre d’une deception.Je suis chaque foi triste.Merci de m’avoir fait découvrir cette méthode que je vai essaye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.