Avec qui vous comparez-vous ?

  • Tweet
  • Tweet

On se compare toujours plus ou moins avec les gens que l’on côtoie. Or, ces comparaisons ont une influence importante sur l’image de soi et la confiance en soi. Il est important de prendre conscience de ces comparaisons pour éviter d’abîmer inutilement sa confiance en soi ou son bien-être.

Vous comparez-vous avec votre vieil ami qui a une famille, 3 voitures et une maison 2 fois plus grande que la votre ? Ou avec celui qui vit seul dans un petit appartement dans un immeuble presque délabré et qui a une vieille voiture qui tombe en panne tous les mois ?

Ou encore, vous comparez-vous à votre collègue qui a 15 ans d’ancienneté de plus que vous ? Ou au petit nouveau qui connaît encore à peine son travail ?

Avec qui vous comparez-vous ?

Avec qui vous comparez-vous ?

Vous comparez-vous à vos parents, à vos frères et sœurs ?

Avec qui vous comparez-vous le plus ?

Bien choisir ses comparaisons

Si vous vous comparez avec des gens qui ont plus que vous, quelque soit ce qu’ils ont en plus, alors certainement, vous allez vous sentir moins bien. Et si vous le faîtes constamment vous développez certainement une forme de jalousie, plus ou moins refoulée.

Si vous vous comparez avec des gens qui ont moins que vous, alors vous allez vous sentir mieux. Vous aurez une meilleure estime de vous.

Dans tous les cas, il est bon de rappeler qu’il y aura toujours des gens qui ont plus que vous, et d’autres qui ont moins.

Et surtout, dans tous les cas, ce que vous avez ne change pas ! Vous avez toujours la même vie quelles que soit les comparaisons que vous faîtes. Est-ce que ça vaut le coup alors de se déprimer simplement à cause de ce que d’autres ont en plus ?

Ne vous comparez pas trop

Y a-t-il un sens à se comparer à des gens qui ont une histoire complètement différente de la votre ? D’ailleurs connaissez-vous vraiment l’histoire de ceux avec qui vous vous comparez ?

Même se comparer à ses parents est inutile : ils ont grandi à une autre époque, dans une « autre » famille, dans un autre contexte.

Et les frères et sœurs ? Quand j’étais enfant, je me comparais souvent avec mon frère plus âgé de 2 ans. Et même si 2 ans ça paraît peu pour nous adultes, 2 ans c’est énorme quand on a 10 ans (par exemple). Et aujourd’hui, je me rends compte que ces comparaisons étaient inutiles.

D’autant plus que la famille que nous avions n’était pas vraiment la même selon mon point de vue ou celui de mon frère. Ce que je veux dire par là, c’est que par exemple, j’avais un grand frère, mais lui n’en avait pas. Un autre exemple : quand je suis rentré au collège, mes parents avait déjà quelques années d’expérience avec un fils au collège, mon frère n’avait pas les « mêmes parents » quand il est rentré au collège, car ils avaient moins d’expérience (et peut être étaient-ils a une autre étape de leur vie à eux).

Et ce ne sont des exemples qui peuvent sembler n’être que des détails. Et c’est vrai, ce sont des détails, mais des détails important car ensemble ils changent beaucoup de choses. Et cela rend toute comparaison entre frères et sœurs bancale et donc inutile.

D’une façon générale, il ne faut pas trop se comparez aux autres. On ne connaît que rarement toutes les raisons qui font que telle personne en est arrivé là où elle se trouve aujourd’hui. Et si on a pas tous les éléments, alors, à quoi bon essayer de se comparer ?

De plus si vous vous comparez sans arrêt aux autres, vous oubliez sans doute le plus important : vous êtes vous-même et pas quelqu’un d’autre. Vous avez votre histoire, votre personnalité à vous. Ce qui compte ce n’est pas ce que les autres ont ou font. Ce qui est important, c’est ce que vous avez, ce que vous faîtes et surtout qui vous êtes.

Comparez-vous avec vous-même

Finalement, la seule personne avec qui vous pouvez vraiment faire une comparaison utile, c’est vous-même, et plus précisément : vous-même dans le passé. Qu’est ce que je veux dire par là ?

C’est simple : comment avez-vous évolué depuis l’an dernier ? Voilà une comparaison intéressante : une comparaison entre vous il y a un an et vous aujourd’hui.

Avez-vous évolué positivement ? négativement ? avez-vous stagné ? Et pourquoi ?

Il ne s’agit pas de se juger, simplement de voir son évolution, et examiner les causes pour continuer à avancer.

Vous pourrez alors répondre à la question suivante : que comptez-vous faire maintenant pour que dans un an vous puissiez dire « j’ai évolué positivement depuis l’an dernier » ? :)

A lire également :

Mots-clés recherchés :

  • comparer a quelque chose a soi
  • APPARTEMENT RICHE COMMENTLUV
  • comparez vous avec
  • comparez vous et votre frere
  • et surtout ne vous comparez
  • se comparer à moins bien que soi
  • se comparer aux autres personnalité
  • trop se comparer aux autres
  • MarieBo Solutions , le 20 août 2011 à 0 h 51 min

    Bonjour,

    Plutôt que se comparer a des gens qui possèdent moins ou plus que soi, c’est préférable de s’inspirer de personnes qui ont démontré beaucoup de courage ou de générosité pour accomplir quelque chose de spectaculaire dans leur vie.

    Autrement, oui, il vaut mieux se comparer à soi-même. ;)

    • Benoît , le 20 août 2011 à 13 h 26 min

      Bonjour MarieBo !
      Oui, tout à fait, il vaut mieux s’inspirer de ceux qui ont du succès que de se comparer aux autres (qu’ils aient ou non du succès). C’est une attitude beaucoup plus constructive.
      Benoît

  • Grégory , le 23 août 2011 à 16 h 05 min

    Quitte à se comparer, pourquoi se comparer avec ceux qui ont ?

    Avoir n’est-il pas de moindre importance que être et, mieux, faire ?…

    Comme le dit MarieBo, quitte à se comparer, autant se comparer à ceux qui ont par leurs actes.

    En général, je ne me compare. Je regarde, j’essaie d’apprendre et de m’inspirer. Mais c’est tout. Par contre, la comparaison avec soi-même est bien vue ! Lors d’une revue annuelle, par exemple :-) .
    Lisez mon dernier article : Quelques principes pour une vie qui vous importe et vous apporte

    • Benoît , le 23 août 2011 à 17 h 53 min

      Salut Grégory,

      Tout à fait, je pense aussi que ce l’on fait et ce que l’on est est plus important que ce qu’on a.

      Les comparaisons avec ceux qui « ont » (dans la première partie de l’article) ne sont que des exemples. Je trouvais cela plus parlant pour illustrer l’idée générale qu’il faut faire attention aux comparaisons que l’on fait. J’aurais sans doute dû développer un peu plus.

      L’idée m’est venue d’une étude qui montraient que ceux qui se comparent à ceux qui ont moins sont en moyenne plus heureux – ou se sentent mieux – que ceux qui se comparent avec ceux qui ont plus, ce qui est logique.

      En fait l’article est un peu un cheminement à suivre pour quelqu’un qui n’a jamais fait attention à tout cela :

      1- D’abord en prenant conscience que les comparaisons ont un effet positif ou négatif, et que donc il fait faire attention aux comparaisons que l’on fait.

      2 – Ensuite, il faut éviter les comparaisons, puisqu’elles ne sont jamais totalement objectives

      3 – Enfin, quitte à se comparer, alors autant se comparer à soi-même pour mieux comprendre son évolution dans le passé et préparer le futur. On remplace quelque chose d’inutile par quelque chose de constructif.

      Sinon, bien sûr, s’inspirer de quelqu’un ou de ce que fait quelqu’un est également quelque chose de constructif (si c’est bien réfléchi).

      Benoît

      • Grégory , le 24 août 2011 à 14 h 06 min

        @Benoit: Merci pour cette longue réponse bien complète ! Tout comme ton article, que j’ai trouvé bien article et bien organisé, contrairement à ce que mon premier commentaire pouvait laisser penser …

        Je soulignerais l’importance de ce que tu dis au point 1 dans ton commentaire précédent : « d’abord en prenant conscience  » … C’est le point de départ de toutes choses, surtout quand on parle de développement personnel, d’objectifs, de finance, … Tout le reste vient après.
        Lisez mon dernier article : Quelques principes pour une vie qui vous importe et vous apporte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Afficher mon dernier article (CommentLuv)

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.